Benjamin Vincent

Regarder le CV horizontal de Benjamin Vincent (ou clic-droit pour télécharger le PDF).

Vignette du CV horizontal de Benjamin VINCENT (juillet 2012)

CV de Benjamin VINCENT, journaliste avant tout, mais aussi éditeur, producteur et entrepreneur.

Benjamin Vincent a débuté sa carrière au Journal du Dimanche, en 1989, au service des informations générales et au service des sports, couvrant notamment le premier Vendée Globe (voile). Un an plus tard, il entre à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ-Lille) dont il sort, en 1992, avec la mention Très Bien, après avoir choisi la spécialisation Radio.

Lauréat de la bourse Lauga

Dès sa sortie de l’ESJ-Lille, il remporte, la bourse Francis Lauga d’Europe 1 (aujourd’hui bourse Lauga-Delmas), ex-aequo avec Christophe Delay, et décroche son premier contrat. Rattrapé par les obligations militaires, il revient au journalisme en 1993, rejoint l’équipe qui prépare le lancement de RTL2, puis s’oriente vers la presse informatique pour se familiariser avec un tout nouvel univers : le web et Internet qui en sont aux balbutiements.

L’un des meilleurs spécialistes d’Apple

D’abord Chef de rubrique, il devient Rédacteur-en-Chef adjoint du mensuel Mac « Univers Mac » rebaptisé « Univers Macworld » avant de prendre l’appellation de « Macworld France ». Il devient, en quelques années, l’un des meilleurs spécialistes français d’Apple, du Mac, et plus tard, de l’iPhone et de l’iPad, couvrant des dizaines de salons et d’événements à travers le monde, de Boston à San Francisco en passant par Las Vegas, Séoul, Londres, Barcelone, Madrid ou Berlin.

Débuts TV à L’Équipe TV

En 1998, le monde de la TV lui fait un premier appel du pied : il rejoint ceux qui, autour de Christian Prudhomme et Vincent Régnier notamment, s’apprêtent à lancer la chaîne d’information sportive L’Equipe TV. Il sera le deuxième présentateur de l’histoire de L’Equipe TV, et présentera une douzaine d’éditions du journal par jour, pendant près de trois ans.

Grands reportages en irak

En 2002, Benjamin Vincent créé sa première entreprise et devient patron de presse, en lançant le tout premier hebdomadaire consacré à l’univers Apple : ce sera l’aventure Mac Info. Dix ans après avoir quitté Europe 1, il revient ensuite rue François 1er (nous sommes en mars 2003). Jérôme Bellay, alors Président d’Europe 1, l’envoie couvrir la fin de la guerre en Irak. Il restera deux mois à Bagdad, avant d’y retourner, 6 mois plus tard. En décembre 2003, il est l’un des rares journalistes français présents en Irak, au moment de la capture de Saddam Hussein. L’un de ses reportages radio, sur les pillages radioactifs d’El Tuessa, lui vaudra de recevoir le 1er Prix de la Fondation Varenne :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Europe 1 et « C dans l’air »

Pendant toute cette période de grands reportages, il couvre les grands événements (Jeux olympiques d’Athènes, attentats de Madrid, attentats de Londres, etc) à la fois pour Europe 1, mais aussi pour « C dans l’air », l’émission présentée, sur France 5, par Yves Calvi, et dans laquelle sont diffusés ses reportages.

Rédacteur-en-Chef numérique

Benjamin Vincent est alors nommé Rédacteur-en-Chef numérique par Jean-Pierre Elkabbach, devenu Président d’Europe 1. Il devient le spécialiste des nouvelles technologies à la rédaction et crée, avec Pierrick Fay et Cathy Nivez, « Générations Europe 1 – Nouvelles Technologies », émission d’information et de vulgarisation autour de la High-Tech, qui sera diffusée, de 2005 à 2008, tous les mardis soirs, en direct, de 23 heures à minuit, et qui devient vite « la » référence. Plus de 150 heures d’émissions, en tout, dont, par exemple, celle du 20 juin 2007 :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Paul Amar et Thomas Hugues

Il renoue alors avec la télévision, en tant que chroniqueur sur France 5 : d’abord aux côtés de Paul Amar (« Revu & Corrigé » / Nomad Prod) pour couvrir l’actualité vue sur le web, puis de Thomas Hugues (« Médias le Magazine » / Jara Prod).

Teknologik.fr : créér, produire et diffuser

En parallèle, il créé Teknologik, « le site d’infos et de tests High-Tech & Lifestyle de la Génération Numérique », avec son complice d’Europe 1, Pierrick Fay. Un site qui devient partenaire de Dailymotion, puis de MSN, et qui produit ses propres programmes vidéo :

  • la minute iPhone (quotidienne)
  • Génération Teknologik (bi-mensuelle)
  • TAB7 (hebdomadaire)

Prime-time sur TMC, mensuelle sur LCP

A l’été 2009, Benjamin Vincent rejoint i>Télé pour présenter le 12/14h baptisé « Le forum de l’info ». Depuis février 2010, il présente « Tout Dépend 2″ sur LCP (La Chaîne Parlementaire), une mensuelle de 26′ (3è Oeil Productions) qui propose à un invité politique d’aller successivement à la rencontre de deux jeunes.

Tout Dépend 2, les jeunes et la politique, émission présentée par Benjamin VINCENT sur LCP.

A la rentrée 2010, il devient l’un des nouveaux animateurs de TMC et présente sa première émission en prime-time : « SOS Vies en Danger ». Il multiplie alors les collaborations, à la fois en tant que journaliste-présentateur mais aussi en tant que consultant : c’est notamment le cas avec la « Creative Week Adobe Live », une semaine dédiée à la création numérique qui est une première mondiale, avec une émission quotidienne d’une heure, en direct et en public, présentée depuis l’Atelier Richelieu à Paris, et diffusée sur adobelive.fr. En voici le making-off :

En juin 2011, Benjamin Vincent créé 100 PAS PRODUCTIONS pour concrétiser plusieurs projets TV d’émissions, de reportages, de documentaires mais aussi plusieurs projets sur Internet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>